Pas de mot

Samuel Paty a payé de sa vie l’exercice de son métier d’enseignant.

Enseigner, ce n’est pas juste donner des dates, des formules, des définitions. Le but ultime de l’enseignement, c’est de développer chez les enfants et les adolescents l’esprit d’analyse, l’esprit critique, la capacité à prendre du recul pour comprendre les enjeux du Monde dans lequel ils grandissent et dont ils prendront, dans quelques années, les commandes. Cela passe aussi, passe bien sûr, par la reconnaissance et la défense de la liberté d’expression.

Et, oui, dans la liberté d’expression, il y a aussi, dans un pays libre, la liberté de blasphémer, quelle que soit la religion visée.

Que l’on soit croyant ou non, que l’on soit blessé ou non par les moqueries envers notre religion, il semble plus que jamais essentiel de rappeler combien cette liberté importe dans un pays laïque, sous peine de revenir à un obscurantisme digne du Moyen-âge , où des malheureux étaient condamnés à mort sous prétexte de blasphème. Et avant même le Moyen-âge, les pharisiens dénoncés par Jésus n’ont-ils pas utilisé l’accusation de blasphème pour Le faire condamner à mort ? Comme cela serait pratique pour certains, mais comme cela serait dangereux pour tous, de revenir à la possibilité de condamner « pour blasphème »…

Merci monsieur Paty, merci cher collègue, pour avoir oeuvré à ouvrir l’esprit de vos élèves sur les enjeux de la liberté d’expression en 2020.

Nous prions pour vous, pour votre épouse et votre enfant qui va devoir grandir sans père désormais. Pous vos parents, peut-être vos frères et soeurs si vous en aviez. Pour vos amis. Pour vos jeunes élèves, traumatisés, et pour vos collègues.

Et, en tant que chrétienne, je me joins aussi à tous ceux qui voudront bien prier pour votre assassin, ce jeune homme fanatisé âgé de 18 ans seulement: que Dieu lui pardonne et lui fasse découvrir ce qu’il n’aura pas compris ici-bas, à savoir la puissance de Son Amour et la puissance du Pardon.

Je terminerai avec un extrait de l’Evangile de Luc, chapitre 18, versets 25 à 27, pour nous rappeler de l’infinie puissance de la miséricorde de Dieu, quand notre finitude d’être humain nous empêche d’aller jusqu’où Dieu, Lui, peut aller, dans son Pardon:

 » « Il est plus facile à un chameau de passer par le trou d’une aiguille qu’à un riche d’entrer dans le royaume de Dieu » . Ceux qui l’écoutaient dirent: « Et qui donc peut être sauvé alors? »

Jésus répondit: « Ce qui est impossible aux hommes , est possible à Dieu. » « 

Le retour du GROUPE PAROLE!

Bonjour à tous !

Après plusieurs mois de confinement, de vacances d’été, et de reprise sous le signe de la COVID19, j’ai la grande joie de vous annoncer la REPRISE DU GROUPE PAROLE OUIIIIIIII !!!!!

Notre première séance pour l’année 2020/2021 aura lieu le jeudi 1er octobre, de 16h30 à 17h30, en salle pasto!

Voici ci-dessous la réponse à quelques questions que vous vous posez peut-être:

  1. Avec l’épidémie de COVID, pourra-t-on continuer à apporter des gâteaux préparés à la maison pour nos amis ? Hélas non, par mesure de précaution, cette année nous ne pourrons pas cuisiner pour nos camarades. Chacun pourra cependant apporter son propre goûter, ou bien un goûter acheté dans le commerce et manipulé avec toutes les mesures de précaution nécessaires pour ne pas risquer de faire circuler le virus qui se trouve potentiellement au bout de nos doigts… la prudence est le maître mot pour cette année!
  2. Devra-t-on garder son masque comme en classe ? Oui, surtout si l’on est serrés dans les canapés! Si l’on préfère, on pourra prendre une chaise et se tenir à 1 mètre de distance minimum de tout camarade et ainsi retirer son masque.
  3. Si l’on est plus de 12, devra-t-on faire 2 groupes et alterner une semaine sur deux comme l’an dernier ? Oui, à partir de 12 inscrits, on dédouble et vous ne viendrez plus qu’une semaine sur deux. Nous verrons ça dans les jours qui viennent lorsque tout le monde se sera inscrit.
  4. Comment faire pour s’inscrire ? Très simple: il suffit de chercher sous le préau ou encore sur la porte de la salle pastorale la fiche d’inscription préparée et scotchée par Liam (élève de 3ème, grand accro au Groupe Parole, aux célébrations, et à Koh Lanta). Vous y écrivez vos NOM, Prénom et CLASSE et vous vous présentez le jeudi 1er octobre à 16h30 devant la salle pasto. Suivez bien les infos qui peuvent surgir aussi sur ce blog ou sur Scolinfo. VOUS DEVEZ AUSSI ECRIRE ET FAIRE SIGNER PAR UN RESPONSABLE LEGAL LE MOT SUIVANT: « J’autorise (mon enfant: NOM, Prénom, Classe) à participer aux séances du Groupe Parole qui se dérouleront le jeudi soir de 16h30 à 17h30 au collège. »
  5. Faut-il être croyant pour s’inscrire ? Absolument pas, encore heureux! Croyants, non croyants, en recherche, tout le monde est bienvenue au Groupe Parole du moment que vous aimez échanger sur les religions, sur les questions existentielles, ou sur la vie tout simplement, dans le respect des valeurs des uns et des autres, même quand ce ne sont pas les mêmes que les vôtres.
  6. A qui dois-je m’adresser si j’ai des questions ? A votre humble servante, alias Madame H., la pp des 6B 😀 (facile à trouver dans les couloirs, la salle des profs ou son bureau à côté de celui de Sandrine).

J’ai hâte de vous retrouver pour ceux que je connais déjà, ou de vous rencontrer pour ceux qui s’inscriront et que je ne connais pas encore! VIVE LE GROUPE PAROLE !!! A jeudi !!!

S.H

Aujourd’hui, c’est la Pentecôte !

Souvent, j’ai entendu les élèves me demander comment était née la religion chrétienne, étant donné que Jésus était lui-même juif !

shining dove with rays on a dark golden background

A vrai dire, les premières personnes qui ont suivi le Christ étaient dans la grande majorité eux-mêmes juifs, et ne se voyaient pas autrement que juifs. Il ne s’agissait pas de renier sa religion, mais de la comprendre à la lumière des enseignements de Jésus. Lui-même l’a dit: « Ne pensez pas que je sois venu abolir la Loi ou les Prophètes : je ne suis pas venu abolir, mais accomplir. » – et un peu plus loin: « Je vous le dis en effet : Si votre justice ne surpasse pas celle des scribes et des pharisiens, vous n’entrerez pas dans le royaume des Cieux. » (Evangile de Matthieu, chapitre 5, versets 17 et 20).

Seulement, une fois Jésus mort, ressuscité et auprès de Père, comment trouver la force, pour ceux qui restaient, d’aller témoigner de ce qu’ils avaient vu, entendu, et de ce qu’ils avaient compris des enseignements du Christ ? Comment ne pas être terrifié par le triste sort réservé à leur maître (fouetté et crucifié) qui risquait de s’abattre sur eux s’ils sortaient de leur cachette  (car désormais ils n’osaient plus  se réunir qu’en cachette) ?

La religion chrétienne n’aurait jamais existé si l’histoire s’était arrêtée là, étouffée par la peur (et une peur bien légitime).

MAIS (car il y a un mais), l’histoire ne s’est pas arrêtée là. La force de surmonter leur peur a été envoyée sur les disciples. Ainsi qu’un don…. très utile à l’époque où les traducteurs automatiques n’existaient pas encore!

Alors qu’une centaine de disciples de Jésus étaient rassemblés en secret pour la fête juive de Chavouot (fête appelée aussi : Pentecôte , ce qui signifie en grec « le 50ème jour » après Pessah/Pâques), une force leur est envoyée. Voici un extrait des Actes des Apôtres qui raconte la chose:

« Le jour de la Pentecôte, ils étaient tous ensemble dans le même lieu. Tout à coup il vint du ciel un bruit comme celui d’un vent impétueux, et il remplit toute la maison où ils étaient assis. Des langues, semblables à des langues de feu, leur apparurent, séparées les unes des autres, et se posèrent sur chacun d’eux. Et ils furent tous remplis du Saint Esprit, et se mirent à parler en d’autres langues, selon que l’Esprit leur donnait de s’exprimer. »

— Actes 2:1-4v 3

Aujourd’hui, les chrétiens célèbrent ce jour, qui marque le point de départ de leur envoi en mission: témoigner de la Bonne Nouvelle auprès de TOUS les hommes (et non pas seulement auprès des juifs ou de ceux que l’on appellera bientôt « chrétiens »).

Que l’Esprit Saint vous bénisse et vous accompagne, chacun où vous vous trouvez!

Et heureux dimanche de Pentecôte! 😀pentecote

 

l’Ascension

 

Capture d’écran 2020-05-22 à 10.47.50

Ce j eudi, jour férié en France, est le jeudi de l’Ascension.

Aber was ist denn das ???

La fête de l’Ascension célèbre la montée de Jésus vers Dieu son Père. Elle est fêtée en France le jeudi de l’Ascension , quarante jours après Pâques. Mort et ressuscité, il quitte ses disciples tout en continuant d’être présent auprès d’eux, mais différemment. Il promet de leur envoyer une force, celle de l’Esprit-Saint.

La fête de l’Ascension , célébrant l’entrée du Christ dans la gloire de Dieu, est une des principales fêtes chrétiennes, qui s’inscrit dans le prolongement de Pâques et annonce la Pentecôte, dix jours plus tard.

Le jour de l’Ascension , la couleur des vêtements liturgiques (que porte le prêtre) est le blanc, couleur de la fête, de la lumière et de la joie.

« Pourquoi restez-vous là à regarder vers le ciel ?  » (Ac 1, 11) s’entendent dire les apôtres : l’Ascension du Christ est aussi un appel à un plus grand engagement dans le monde pour porter la Bonne Nouvelle.

La signification des Cieux

L’Ascension de Jésus n’est pas un voyage dans l’espace, vers les astres les plus lointains, car les astres sont eux aussi faits d’éléments physiques comme la terre. Pour les croyants, monter aux cieux c’est rejoindre Dieu et vivre en son amour. Ici, nulle question de magie ou d’action spectaculaire. À propos du Ciel, le Catéchisme de l’Eglise catholique parle de « l’état de bonheur suprême et définitif ». Jésus ne s’est pas éloigné des hommes mais maintenant, grâce à sa présence auprès du Père, il est proche de chacun, pour toujours.

Source: eglise.catholique.fr

 

 

CHRIST EST RESSUSCITE !!!

Très belle fête de Pâques à tous les chrétiens qui célèbrent la résurrection de Jésus ce dimanche!

Grande pensée et remerciements très sincères à tous ceux qui prennent des risques pour venir malgré tout en aide aux autres, d’une façon ou d’une autre.

Prenez grand soin de vous, tous!

Pour comprendre ce que représente la fête de Pâques pour les chrétiens (fête encore plus importante que celle de Noël), voici ci-dessous deux liens:  l’un est le film-photo de Pâques de l’an dernier (2019), et l’autre est le film-film de Pâques qui date de quelques années maintenant (2015 je crois). Les deux racontent la même histoire bien sûr, avec parfois des petites variantes que vous pourrez vous amuser à relever 🙂

 

 

A regarder en plein écran bien sûr!! Le mieux étant de les mettre sur la télé 😉

Et VIVE LA VIE!!! 😀

S.H

 

Joyeuse fête des Rameaux!

Ram4

Ce dimanche, les chrétiens célèbrent la fête des Rameaux!

En temps « normal », c’est à dire quand il n’y a pas de confinement, les chrétiens se rassemblent d’abord à l’extérieur de leur église, en tenant une branche de rameaux à la main, avant que toute l’assemblée ne rentre à l’intérieur de l’église, où la messe va ensuite se dérouler. Les branches de rameaux sont bénies par le prêtre.

SAMSUNG DIGITAL CAMERA

Après la messe, chacun repart avec sa branche de rameaux bénie à la main, et à la maison, on l’accroche au crucifix, où elle restera jusqu’à l’année suivante.

ram7

Cette année, confinement oblige, nous n’avons pas pu nous déplacer à l’église. Que cela ne nous empêche pas de vivre notre foi depuis notre salon, ou notre chambre. Nous pouvons suivre la messe à la télé (sur France 2) le dimanche matin, ou encore en direct sur Youtube !

Mais au fait, pourquoi ces rameaux ?

ram1

Lorsque Jésus, qui se savait menacé par une partie des pharisiens de Jérusalem, décide malgré tout de retourner dans cette ville, il est accueilli par la foule avec des cris de joie. Les gens s’agitent, et déposent au sol leurs manteaux ou des branches coupées aux arbres (les fameux « rameaux ») pour en faire un tapis, alors que s’avance l’âne sur lequel se trouve assis Jésus. C’est cette entrée joyeuse que les chrétiens célèbrent le dimanche des Rameaux. Mais ce dimanche des Rameaux marque aussi l’entrée dans la « semaine sainte ». C’est à dire la semaine où vont être commémorées la passion et la mort du Christ. Car Jésus le sait: en retournant à Jérusalem, malgré les apparences de cette foule joyeuse, c’est à la mort qu’Il accepte de se rendre.

ram6

Trahi et vendu par un de ses plus proches amis (Judas) , arrêté, victime d’un procès truqué, abandonné par ses propres disciples qui ont peur pour eux, humilié par les moqueries, les crachats, la nudité, le supplice de la croix réservé aux pires criminels, Jésus ne va pas se défiler. Et pourtant, la « nuit de l’âme » au milieu de l’épreuve, Lui aussi va la traverser , quand en train d’agoniser en s’étouffant sur la croix, il va s’écrier : « Eli, Eli, lemà sabactani ???!!! » (Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m’as-tu abandonné ???!!!).

Vendredi 10 avril, ce sera le Vendredi Saint, jour de la commémoration de la Passion et de la mort du Christ. A 15 heures, les chrétiens sont invités à suivre un chemin de Croix, soit tout seul ou en famille, soit en suivant en direct un Chemin de croix sur Youtube , ou encore à la télé sur la chaîne KTO (chemin de croix en direct de Lourdes).

Mais quel sens tout cela aurait-il si la vie du Christ s’achevait ainsi ?

3 jours plus tard, c’est la Résurrection! Dimanche prochain, nous fêterons Pâques !!!

Sur France 2, messe de Pâques le matin (sans assemblée), puis à midi, direction Rome avec le Pape François, qui procèdera à une bénédiction « urbi et orbi » (= « à la ville, et au monde« ). D’habitude une foule de plusieurs milliers de personnes du Monde entier se rassemble sur la place Saint Pierre au Vatican pour assister à cette bénédiction si spéciale. Cette année, la place sera vide. Mais cela n’enlèvera rien à nos prières.

Je termine ce mot avec un extrait de l’homélie du Pape de ce matin, pendant sa messe des Rameaux, et que je vous invite à méditer:

« Le drame que nous sommes en train de traverser nous pousse à prendre au sérieux ce qui est sérieux, et à ne pas nous perdre dans des choses de peu de valeur ; à redécouvrir que la vie ne sert à rien si on ne sert pas. Parce que la vie se mesure sur l’amour. »

Peut-être pouvons nous réfléchir à ces paroles au cours de cette semaine ? Dans quoi nous perdons nous au quotidien ? A quoi donnons-nous trop de priorité, et à quoi en accordons-nous trop peu ? Comment nous mettons-nous au service des autres , dans nos familles, dans nos établissements , dans notre vie ? Et comment DECIDONS nous de changer cela ? Comment pourrons-nous , à l’avenir, nous mettre au service des autres ? Comment pourrons-nous AIMER les autres ? En particulier ceux qui jusque là nous indiffèrent ?

Portons tout cela dans notre coeur au cours de cette semaine, et faisons confiance à Dieu pour qu’Il nous aide à devenir meilleurs, et plus attentifs les uns aux autres.

Soyez bénis, vous tous qui lisez ces lignes, et pour les chrétiens, je vous souhaite une très belle et sainte montée vers Pâques.

Amen.

Ram8

 

 

 

Saint Joseph!

saint-joseph-jesus

 

Bonjour à tous,

Ce jeudi 19 mars, c’est la fête de Saint Joseph dans le calendrier chrétien!

Très heureuse fête à tous les Joseph, et surtout, très heureuse fête à tous les membres de notre collège: élèves, parents, personnels, enseignants!

A cette occasion, je vous invite tous à prier (si vous êtes croyants) ou à avoir une pensée (si vous êtes agnostiques ou  athées) les uns pour les autres, membres de notre collège. En particulier, prions pour les plus fragiles d’entre nous, que ce soit une fragilité physique, ou morale.

Parmi vous, plusieurs ont des parents qui oeuvrent malgré les risques pour la bonne marche de notre société pendant cette crise (personnels soignants, et pas seulement). Qu’ils soient tous très, très chaleureusement remerciés ici.

Je vous souhaite à tous beaucoup de belles choses en cette période si particulière de confinement, si si c’est possible! Se retrouver en famille, grandir en sagesse, découvrir la joie des jeux de société ensemble, de la lecture, de la méditation, des séances de relaxation, du sport ensemble au milieu de votre séjour! Peut-être de la prière aussi.

Saint Joseph, père de famille, nous te confions tous les membres de notre communauté scolaire.

Protège-nous, protège les gens que nous aimons, protège notre pays et le monde entier, en particulier tous ceux qui sont directement touchés par les conséquences de ce virus (familles bloquées aux frontières de la Grèce dans des conditions climatiques terribles et sans aucune ressource, migrants refoulés en danger de mort en mer Méditerranée, personnes touchées par la crise économique qui commence, et bien sûr les malades les plus gravement atteints).

Protège chacun de nos élèves: qu’aucun ne décroche de l’école, mais que tous puissent profiter de la joie d’apprendre autrement, avec de nouvelles méthodes!

Saint Joseph, intercède pour nous auprès de notre Seigneur.

Merci.

Amen ❤

 

 

 

Prière du lundi matin

Prière du lundi 9 mars

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu

En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples :
« Demandez, on vous donnera ;
cherchez, vous trouverez ;
frappez, on vous ouvrira.
En effet, quiconque demande reçoit ;
qui cherche trouve ;
à qui frappe, on ouvrira.
Ou encore : lequel d’entre vous donnera une pierre à son fils quand il lui demande du pain ?
ou bien lui donnera un serpent, quand il lui demande un poisson ?
Si donc vous, qui êtes mauvais, vous savez donner de bonnes choses à vos enfants,
combien plus votre Père qui est aux cieux donnera-t-il de bonnes choses à ceux qui les lui demandent !

***

therese

Prière du matin de Sainte Thérèse de l’Enfant Jésus :

“Mon Dieu, je vous offre toutes les actions que je vais faire aujourd’hui, dans les intentions et pour la gloire du cœur sacré de Jésus ; je veux sanctifier les battements de mon cœur, mes pensées et mes œuvres les plus simples en les unissant à ses mérites infinis, et réparer mes fautes en les jetant dans la fournaise de son amour miséricordieux.

Ô mon Dieu ! Je vous demande pour moi et pour ceux qui me sont chers la grâce d’accomplir parfaitement votre sainte volonté, d’accepter pour votre amour les joies et les peines de cette vie passagère afin que nous soyons un jour réunis dans les cieux pendant toute l’éternité. Amen.”

 

(+ Intentions particulières)

Changez vos coeurs!

Ce mercredi, lendemain de mardi gras, marque l’entrée en Carême pour les chrétiens: une période de 40 jours qui rappelle le séjour de Jésus au désert, et qui nous prépare à la fête de Pâques, plus importante fête du christianisme.

cendres

Ce mercredi est donc le mercredi des Cendres : le prêtre dépose un peu de cendres  sur le front de chaque fidèle, en signe de la fragilité de l’homme, mais aussi de l’ espérance en la miséricorde de Dieu. (source: eglise.catholique.fr)

La recommandation qui est faite à tous ceux qui entrent en Carême est souvent la suivante:

« Convertissez-vous! Changez vos coeurs! »

Il ne s’agit pas de se convertir au sens de changer de religion, mais d’approfondir notre relation à Dieu et de mettre en oeuvre plus que jamais les deux plus importants commandements laissés par Jésus: « Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton coeur, de toute ton âme, et de toute ta pensée.« . Et le second, « qui lui est semblable » nous dit Jésus: « Tu aimeras ton prochain comme toi-même.…« .

Alors, oui, convertissons-nous, changeons nos coeurs, et je vous souhaite un très beau et très saint Carême en Christ!

Résultat de recherche d'images pour "careme"